Le Verger, Calleva, La Louve, Le Beau jardin

Éditeurs indépendants et humanistes

Accueil > Le beau jardin > Sentinelles > Les Enfants reviendront après l’Épiphanie

Les Enfants reviendront après l’Épiphanie

Olympia Alberti

lundi 18 avril 2016

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Mars 1767. Une jeune femme, Sara Banzet, tient le journal de ce qu’elle transmet à des enfants du Ban-de-la-Roche, vallée vosgienne isolée où l’on a encore récemment brûlé des « sorcières ».

Le pasteur Oberlin lui a enseigné une pédagogie toute vivante, faite d’expériences, de collections de roches et d’objets divers, d’études de la nature. Sara, nous dit Olympia Alberti, « ajoutait ce qu’elle savait du vent, de la farine, du toucher de la laine, du silence et des rêves ».

Sous le titre évocateur de « conductrice de la tendre enfance », Sara Banzet peut être considérée comme l’ancêtre charismatique des institutrices d’école maternelle.

Mais comment ses petits élèves vont-ils recevoir ce qu’elle tente de leur apprendre en douceur ? Et que se passe-t-il entre le Nicko et le Claude, qui ne se quittent pas d’une semelle ?


Docteure ès lettres en littérature comparée, Olympia Alberti vit à Nice et à Paris. Son travail est reconnu pour son exigence et sa profondeur, et couronné par de nombreux prix (prix de poésie de l’Académie Française, prix des Créateurs, prix de l’essai de la Société Des Gens de Lettres…).


64 pages - Format : 13 x 19 cm, broché, 8 €

Place des libraires Trouvez ce livre chez un libraire avec Place des libraires