L’écritoire du Landsberg

Éditeurs indépendants et humanistes

Accueil > Auteurs > Patrick Raynal

Patrick Raynal

Écrivain, critique, directeur de collection, Patrick Raynal est né en 1946.

1982 à 1988 Critique à Nice-Matin.

1989 Pour Télérama Reportage aux États-Unis sur 4 écrivains américains (James Crumley, Jim Harrison, Tiny Hillerman, Richard Ford).

1990 à 1995 Le Monde - Considéré comme un spécialiste de la littérature américaine il collabore au Monde des Livres. La même année, il obtient le prix Mystère de la Critique pour son roman Fenêtre sur femmes.

1991 à 2004 - Directeur de la Série Noire chez Gallimard. En 1992 il crée la mythique collection La Noire (Gallimard) dont la première couverture reproduit le négatif de la Collection Blanche de Gallimard.

2004-2009 il rejoint les éditions Fayard (collection « Fayard Noir’ »).

2008 - Il collabore à la revue XXI : « Aux sources du polar nordique », XXI, no 3, et en 2009 : « Henning Mankel au Mozambique » XXI hors-série.

2009 à 2019 : conseiller littéraire du Salon du livre de Colmar où il invite une vingtaine d’écrivains sur l’espace « La Tasse de T de Patrick Raynal » animé par Michel Abescat et Christine Ferniot.

De 2010 à 2014 il enseigne le « creative writing » à l’Institut des sciences politiques.

En 2011, il dirige la collection « Vendredi 13 » aux éditions La Branche.

2015 - dans le numéro de février de la revue Esprit (p. 77-96) il affirme : « le roman noir est l’avenir du roman. »

Il est vice-président du festival Étonnants voyageurs jusqu’à sa démission en 2008

Également scénariste, il a participé, en 1998 à l’écriture du film Le Poulpe avec Jean-Bernard Pouy et Guillaume Nicloux.

Auteur de nombreuses préfaces il a notamment signé celles des deux volumes de Georges Simenon - romans américains parus aux éditions Omnibus (2009).

En 2015, il participe à la rédaction de l’ouvrage C’est l’histoire de la Série Noire 1945-2015, pour les 70 ans de la Série Noire.

Il donne régulièrement des cours de creative writing à l’Atelier d’Écriture Les Mots (Paris, rue Dante)